Le don de plasma

Pourquoi donner le plasma ?

Le plasma, la partie liquide du sang, contient des protéines d'un intérêt thérapeutique majeur.

Les polytraumatisés (chirurgie dans les accidents graves), les hémophiles, les patients souffrant de troubles immunitaires graves, ont besoin de plasma.

Celui-ci leur est délivré par transfusion directe ou sous forme de médicaments.

Les conditions pour donner ?

Comment s'inscrire ? Où donner ?

Les dons de plasma ont lieu directement à l'EFS rue Spielmann à Strasbourg uniquement sur RDV. 

Chaque année, l'ADSBE organise 2 minibus de 6 donneurs (H et F) en avril et en juin et un 3ème en novembre selon possibilité de l'EFS. Les dates sont indiquées sur la page minibus plasmaphérèse  et apparaissent également dans l'agenda.

Les inscriptions sont enregistrées par la secrétaire de l'EFS lors de la collecte de sang qui précède le minibus. Il est aussi possible de s'inscrire directement (voir ci-dessous).

Horaires :

> Si vous êtes intéressé ou pour tout renseignement : Téléphoner à Elisabeth au 03 69 26 22 95 ou envoyer un courriel à adsbe@orange.fr

Comment se passe un don de plasma ?

Le procédé est similaire au don de plaquettes. On prélève jusqu’à 750 ml de plasma au donneur, puis on lui restitue ses autres composants (globules rouges et plaquettes). Les dons de plasma des donneurs du groupe AB, donneur de plasma universel, et du groupe B, sont particulièrement recherchés.

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant, et une personne en bonne santé récupère rapidement le volume sanguin ou plasmatique prélevé.

Cependant, certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s'agit le plus souvent d'une réaction de l'organisme appelée "malaise vagal". Il est important de boire avant le don, puis après le don afin d'aider l'organisme à récupérer rapidement.

Sur la base du questionnaire pré-don à remplir par le donneur, l'entretien médical confidentiel précédant le don permet de vérifier votre état de santé général et de déterminer d'éventuelles causes d'ajournement.

NewsletterAbonnez-vous à
notre newsletter